Accueil / Adoption / Santé de l'enfant adopté / Troubles neuropsychologiques / Troubles de l'attachement
 
Troubles de l'attachement

Un enfant avec une difficulté d'attachement pense qu’il a besoin de tout contrôler pour être en sécurité. Il a tendance à faire de la triangulation, c'est-à-dire à diviser pour régner. Ainsi, par extension, beaucoup de ces tyrans ou usurpateurs qui font l’histoire sont en fait des individus brillants qui dans leur enfance ont souffert de troubles graves de l’attachement. Pour arriver à ses fins, l’enfant n’hésite pas à mentir de manière à chercher la sympathie d’un des deux parents, d’un professeur ou de tout autre adulte significatif pour s’en faire un allié contre l’autre parent. Son sens moral n'est plus celui qu'on attendrait d'une personne en devenir.

Les défis, les poblémes puis enfin, les plus graves, les troubles d’attachements mal diagnostiqués ou mal soignés, sont probablement responsables de la plus grande partie des ré-abandons d’enfants par leurs nouveaux parents adoptants.

                        Johanne Lemieux, travailleuse sociale, Québec, Canada

 
>>Adoption: l'autre réalité: réflexion sur l'aide aux familles et le trouble de l'attachement >>De l’Attachement et des Jeux
>>L’histoire de Marie >>Les attachements particuliers

Adoption: l'autre réalité: réflexion sur l'aide aux familles et le trouble de l'attachement 

Auteur : Colette Altares, mère adoptive, France
Source : Colette, avec son aimable autorisation
Éditeur : PETALES France/Belgique/LMEA
Date/pages : 2004

 Au vécu de maintenant 15 ans de mon parcours de maman adoptive, voici quelques réflexions qui me paraissent importantes, amenées par une multitude de rencontres humaines et…moins humaines, de partages, de lectures, un long chemin parcouru tel un labyrinthe dont la sortie n’est à mon avis possible que par un travail quotidien sur soi, l’acceptation de ses propres limites et surtout l’aide d’un(e) thérapeute

Détails
 
De l’Attachement et des Jeux  

Auteur : Armande Beaulieu, psychologue et Louise Authier, physiothérapeute, Qc, Canada
Source : Ateliers psycho-corporels Beaulieuet Authier/Société de pédiatrie internationale
Éditeur : LMEA
Date/pages : Févier 2004

 L’enfant est invité à s’asseoir ou se coucher dans sa grande couverture-doudouce. Chacun des deux parents soulève deux bouts de la couverture et ensemble, ils balancent latéralement, tout doucement, leur enfant. Le parent placé face à l’enfant stimule le contact visuel et fredonne une berceuse. Ce faisant, l’enfant ainsi enveloppé, est symboliquement « porté et bercé » comme lorsqu’il était dans le ventre de sa mère de naissance, mais cette fois-ci par ses parents d’adoption.

Détails
 
L’histoire de Marie 

Auteur : Johanne Lemieux ,travailleuse sociale, Québec, Canada
Source : Extrait de:"L’enfant adopté dans le monde en quinze chapitres et demi"
Éditeur : Les Éditions de l’Hôpital Ste-Justine, Québec, Canada
Date/pages : 2003

 Marie a 35 ans lorsqu’elle part en Thaïlande chercher son premier enfant qu’elle nommera Nicolas. Son conjoint est un peu plus âgé qu’elle, et déjà père de deux filles adultes nées d’une première union.

Détails
 
Les attachements particuliers 

Auteur : Jean-François Chicoine, pédiatre et Johanne Lemieux, travailleuse sociale
Source : Extrait de:"Les troubles de l'attchement en adoption internationale"
Éditeur : Société de pédiatrie internationale/Le journal des professionnels de l'enfance, Paris, France
Date/pages : À paraitre 2005

 Le quart du cerveau se développe dans le ventre de la mère, les trois quarts dans la réciprocité parents-enfant, dans les bras comme dans l’accordage affectif des regards mutuels, et ce surtout durant les 3 premières années de la vie. Il suffit de mesurer la circonférence crânienne en croissance pour finir de s’en convaincre.

Détails
 

 
 
© Copyright 2002-2003, Le monde est ailleurs inc., Tous droits réservés