Accueil / Adoption / Examiner les risques / Risques reliés à la grossesse et à la périnatalité
 
LE FOETUS PÉNALISÉ  
Auteur: Hélène Laurendeau et Brigitte Coutu, diététistes, Québec, Canada
Source : Extrait de:"L’alimentation durant la grossesse"
Éditeur : Les Éditions de l'Homme, Québec, Canada
Date/pages : 1999

Durant les 280 jours de son développement utérin, le fœtus n’a qu’une seule source de nourriture : c’est sa mère.  De multiples échanges ont lieu entre la mère et son bébé, via le placenta.  Véritable autoroute nutritionnelle, le placenta ressemble à un réseau routier de vaisseaux sanguins et de tissus, attaché à la paroi intérieure de l’utérus et relié au bébé par le cordon ombilical.  Dans le cordon se trouve une artère qui amène l’oxygène et les éléments nutritifs au bébé, et deux autres vaisseaux sanguins qui servent à retourner les déchets produits par le bébé vers le placenta.

 

Contrairement à une croyance populaire, le placenta n’est pas une barrière à toute épreuve.  Il ne protège pas bébé contre certaines substances potentiellement dangereuses pour lui.  Ainsi, même à petites doses, plusieurs médicaments, drogues, alcool et autres composés chimiques peuvent passer dans le système sanguin du bébé et affecter son développement.  D’autres substances comme la vitamine A et la vitamine D prises en excès peuvent s’accumuler à des niveaux toxiques pour le bébé.

 

Le placenta se forme dès les premiers jours de la conception et continue de se développer jusqu’au dernier mois de la grossesse.  A la naissance du bébé, un placenta normal pèse environ 700 g (1 ½ lb), mesure 20 cm (8 po) de largeur et 2,5 cm (1 po) d’épaisseur.

 

Une maman bien nourrie fabrique un placenta de meilleure qualité.  À l’inverse, une alimentation comportant des carences affecte la taille et le fonctionnement du placenta, ce qui peut mettre en péril les échanges nécessaires avec le bébé.  On sait que certaines carences dans l’alimentation de la mère auront des conséquences sur la santé du bébé.  Par exemple, si le menu de maman manque de fer ou d’acide folique – des nutriments essentiels au développement des tissus et à la production de sang - , le fœtus sera pénalisé.

 


Articles

>>Adopter un enfant de petit poids
>>Le foetus pénalisé
 
 
© Copyright 2002-2003, Le monde est ailleurs inc., Tous droits réservés